May 052016
 

Linvite BBC Afrique

Le Fonds monétaire international (FMI) annonce que l’Afrique sub-saharienne a connu en 2015 sa plus faible croissance depuis 15 ans en raison notamment de la chute des cours des matières premières et de la sécheresse.

La croissance économique (produit intérieur brut) moyenne dans la région Afrique est tombé à 3,5% en 2015 et devrait encore baisser en 2016.

L’économiste togolais, Dr Yves Ekoué Amaïzo, directeur du groupe de réflexion et d’influence ”Afrocentricity Think Tank” estime qu’outre la chute des principales matières premières, cette situation s’explique par le fait que beaucoup de dirigeants africains ont préféré des stratégies court-termistes au lieu des réformes stratégiques et structurelles au service de l’amélioration du pouvoir d’achat des Citoyens Africains et de l’inclusivité sociale.

Le chômage est en augmentation en Afrique surtout auprès des jeunes. Au moins l’autocongratulation de la plupart des chefs d’Etat devra s’arrêter et permettre une meilleure prise en considération des expertises africaines indépendantes y compris celles de la Diaspora africaine. Cela devra favoriser des prises de décisions éclairées, ce qui devrait favoriser les transferts de technologie , de savoir-faire, le développement des capacités productives, l’industrualisation et l’emploi décent.
Dr Yves Ekoué Amaïzo
Directeur d’ Afrocenticity Think Tank.

Source : http://www.bbc.com/afrique/nos_emissions/2016/05/160504_invite

Print Friendly

 Laisser un commentaire

(requis)

(requis)

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>