Samuel Mathey

Le Pr Samuel Mathey est professeur d’économie, de stratégie et de management, spécialisé dans les questions de dette, de financement et d’entrepreneuriat. Il est titulaire d’un doctorat américain en économie (PhD) et d’un MBA des universités Delaware et d’Ohio State, ainsi que d’une maîtrise en économie monétaire et économétrie et d’un diplôme de fin d’études en comptabilité (2000).

Actuellement professeur permanent à l’Université de Nancy 2-ICN-Business school , il a enseigné aux États-Unis, où il a aussi travaillé avec de grands cabinets de conseil, d’audit et d’expertise comptable (notamment KPMG et PwC) et été consultant pour Sinoconnect, l’un des instruments stratégiques de l’action économique de la Chine aux Etats-Unis et au travers duquel la Chine sélectionne les start-up américaines de secteurs-clés où elle n’hésite pas à prendre des actions.

Il est membre de plusieurs associations, notamment le Black MBA Association, puissante organisation regroupant l’intelligentsia du business noir américain.

Il a dirigé et participé à plusieurs missions d’études et séminaires sur le secteur privé dans plusieurs pays d’Afrique, y compris la Côte d’Ivoire.

Feb 152013
 
Interview : « PPTE : LA DETTE PAS EFFACÉE MAIS TRANSFORMÉE »

Quelle est la part de la consommation des ménages dans la formation du PIB ivoirien ? Le Pr Samuel Mathey, expert en stratégie et en management, apporte une réponse qui permet de mieux comprendre l’état de l’économie ivoirienne et l’apport des exportations non conventionnelles aux économies africaines.

Jan 272013
 
Mathey, Samuel. "Rencontres". Professeur enseignant la Stratégie et l'Entrepreneuriat ICN Business School, Université de Lorraine, Nancy France. Interview by Hervé Koutouan.

Samuel Mathey Professeur de stratégie et d’entrepreneuriat, spécialiste en politique de développement et dettes Le 26 juin dernier, la Côte d’Ivoire a atteint le point d’achèvement de l’initiative PPTE. Cette ultime étape lui a permis de bénéficier d’une annulation de 4090 milliards de FCFA de sa dette extérieure, évaluée à 6500 milliards de FCFA en 2011. Passé le moment d’euphorie, une seule question demeure. Cette manne financière pourra-t-elle permettre [...]