Nov 132015
 

Aziz Salmone Fall (azizfall@videotron.ca) Invité du 5e Congrès Panafricain  à Munich, Allemagne le 10 octobre 2015, mise en ligne 12 novembre 2015

Résumé :

Au Mali, en Tunisie, en Egypte et plus récemment au Burkina des insurrections populaires ont instauré des processus de transitions et de changements qui perturbent l’organisation mondiale de type « impérialiste » et occasionnent ainsi des ripostes.

Comment ne pas perdre la synergie de ces réactions populaires, souvent dopées par l’indignation des jeunes en Afrique, mais contraintes par leur faiblesse organisationnelle, à souhaiter une transformation politique à plus long terme permettant l’édification d’un Etat panafricain ? La réponse est d’abord culturelle et passe par une forme moderne, collective et pragmatique d’une pensée et d’un mode opératoire afrocentré.

La refondation d’une « repolitisation » démocratique des masses et l’organisation tactique axée sur le « panafricentrage », si redéfinit avec et pour les populations africaines, apparaît comme une alternative.

Cette pensée alternative a fait l’objet d’un développement au cours du 5e Congrès Panafricain réunissant essentiellement les Africains et les amis de l’Afrique et organisé à Munich en Allemagne,  le 12 octobre 2015.

L’exposé d’Aziz Salmone Fall est une déclinaison nouvelle de la pensée africaine à ne pas manquer :

Titre : « Ruptures et avancées révolutionnaires et pertinence pour la construction étatique panafricaine »

Aziz Salmone Fall,

Afrocentricity Think Tank, info@afrocentricity.info

Print Friendly, PDF & Email

 Laisser un commentaire

(requis)

(requis)

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>